Je suis un homme libre

Dev-Hum-Couverture1Cet homme raconte le parcours de toute une vie. Il s’était engagé très tôt dans un style de vie et un métier passionnants mais où il s’était vite senti à l’étroit. Après de nombreuses années difficiles, il avait fait le choix de quitter ce qui l’enfermait. Au même moment, il avait cru rencontrer l’amour.

Il dit lui-même que ces changements vécus à presque 50 ans ont constitué un vrai tsunami, avec la nécessité de tout redémarrer à zéro. Quelques mois après, complètement essoufflé, sa santé lui a joué des tours. En même temps, son couple  vivait des tensions difficiles, et son employeur lui annonçait un préavis de licenciement ! Il a fallu faire le choix de se séparer, de vendre la maison où il avait pensé se poser enfin pour construire leur bonheur, et aussi envisager le chômage.

La maison vendue, il s’est retrouvé le premier soir seul dans un petit appartement loué provisoirement. Collé à la fenêtre en regardant la rue, il se sentait dépouillé, décapé. Il pensait à tout ce parcours et à tout ce qu’il venait de perdre. Tout lui semblait vide. Mais de façon tout-à-fait inattendue, une sensation de chaleur a envahi son ventre, puis un souffle est monté dans sa poitrine… Et là, devant sa fenêtre, surgit de l’intérieur une conviction forte et sereine : « Je suis un homme libre ! »  

Il avait tout perdu : la reconnaissance de beaucoup des siens, l’amour qu’il voulait construire, la maison où il croyait s’être enfin posé, et finalement le travail  qui lui avait permis de se relancer. Il avait perdu tout çà… mais il vient de se trouver lui-même : « Je suis un homme libre ». Pour la première fois de sa vie, décapé, il peut devenir l’auteur de sa propre vie.

Quelques mois après, une VAE lui a permis de reprendre des études universitaires : non seulement il a obtenu le diplôme nécessaire à une reconnaissance professionnelle, mais ces études lui ont permis de relire les étapes du passé, de pointer comment ces épreuves lui avaient permis de se rencontrer lui-même et de transformer ces épreuves en ressources intérieures. Il pouvait maintenant vivre libre et construire un avenir qui lui ressemble.

Aujourd’hui, quelques années après, cette sensation de liberté ne l’a pas quitté : il exerce le métier dont il avait toujours rêvé, il se sent pleinement lui-même. Et beaucoup de ceux qui le rencontrent trouvent dans ses paroles et sa manière d’agir une invitation à chercher à leur tour en eux-mêmes leurs propres ressources et à tracer leur route de femmes et d’hommes libres !

Libre… Non pas se libérer de toute contrainte et faire ce qu’il veut quand il veut : cette liberté-là ne serait que caprice ! Libre de trouver en soi le sens et la sincérité, libre de devenir soi au milieu des contraintes de ce monde. Cette liberté là passe nécessairement par des dépouillements à affronter.  Ainsi décapé, il peut enfin construire sa propre vie et aller à la  rencontre des autres comme vers des partenaires, sans peur ni pression.

Cette liberté-là est à ta portée : quand tu te laisses décaper de toutes tes carapaces et de tout ce qui ne te ressemble pas, tu peux t’écouter et croire en toi au milieu des autres !  

Marc THOMAS, Consultant-Formateur en « Compétences relationnelles »
septembre 2013

Télécharger l’article en format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *